Accueil Historique 1974


1974

 

Le Judo-Karaté-club Basséen continue de progresser, mais son professeur a une idée

en tête. En fait, la route est longue deux fois par semaine entre Marcq-en-Baroeul où il habite, et La Bassée. L'hiver, elle est même très longue. L'idée non avouée, de Gérard GUILBAUT, est d'ouvrir un club près de chez lui, pour abandonner plus tard lâchement La Bassée. Heureusement, il n'en fera rien, mais il ouvre ainsi son deuxième club. Marcq possède déjà son club, mais juste à côté, Wasquehal n'en a pas encore. Quelle aubaine !...
Gérard a 23 ans et il est juste encore un peu timide. Son grand-père Gilbert DUBOIS, lui propose de l'accompagner pour rencontrer l'adjoint aux sports de Wasquehal, car il se souvient l'avoir connu. Il ne sait plus où, ni comment, mais son nom lui dit quelque chose. Le rendez-vous est fixé, mais la rencontre tourne à la catastrophe. L'adjoint aux sports se rappelle très bien du grand père, et la conversation démarre ainsi : " Mais, Monsieur DUBOIS, je vous reconnaît, c'est vous qui m'avez fichu 15 jours de prison pendant la guerre... ". Il faut dire que le grand père est un ancien commandant de l'armée. En tous cas, pas question d'ouvrir un club de Judo à Wasquehal avec Gérard GUILBAUT...

Le premier écusson du JUDO-CLUB de WASQUEHAL


Mais, Gérard est têtu, chacun le sait. Il rencontre André SERGHERAERT, ami sympathisant du maire, mais aussi père d'un Karatéka d'ANNAPPES. Il obtient également l'aide de son copain de club ceinture noire, Jean LEFEBVRE (pas l'acteur, un autre...), qui est présenté à la municipalité comme le professeur.
Le club peut enfin démarrer. Une inauguration avec des démonstrations exécutées par les élèves du Judo-club Basséen, a lieu le 17 septembre 1974. Le nouveau club ouvre ses portes le mardi 1 octobre 1974, sous la présidence d'André SERGHERAERT, avec pour professeur Jean LEFEBVRE, aidé par Gérard GUILBAUT. Le Judo-club Wasquehalien connaît tout de suite un énorme succès avec 60 adhésions dès le premier cours.
Pendant ce temps, le club Basséen organise déjà son quatrième tournoi de Noël. Au programme, les rencontres individuelles de Judo et de Karaté, et une rencontre par équipes que remporte à nouveau La Bassée, en battant une autre équipe de La Bassée, puis Cambrin qui ne faisait pas encore partie de l'ACAMA, et Marles-Les-Mines en finale. A noter la participation de la toute jeune équipe de Wasquehal. De plus en plus des liens commencent à se tisser entre les deux clubs. En championnats officiels, les Basséens accentuent leur participation, mais en sont encore à l'apprentissage, et l'année 1974 sera seulement marquée par le titre départemental juniors des ceintures de couleurs, de Christian DELATTRE. De son côté, le professeur montrait l'exemple et obtenait le 2ème dan en compétition, mais au profit du JCCS Annappes, où il est encore licencié.