Accueil Historique 1971

L' HISTOIRE DE L' ACAMA



1971


C'est à La Bassée, que l'un des premiers clubs de judo de la région a vu le jour en 1951. Il fonctionnait en la salle du " Majestic " rue de Lens, sous la direction technique de Charles POMET, plus tard aidé par Victor GAILLARD. Le club a été déclaré à la préfecture le 7 avril 1953. Il se nomma d'abord " CLUB BASSEEN DE JUDO ET JIU-JITSU ", pour prendre plus tard le nom de " JUDO-CLUB BASSEEN ". Il a connu un succès non négligeable, et les résultats en championnats ont été glorieux pour l'époque. Le comité se composait d'un président d'honneur, le Docteur Norbert DARRAS, d'un président actif, Eugène DHENNOEULIN, du trésorier Philippe DEMANZE, et du secrétaire André BURIE, qui deviendra plus tard le président du SIVOM de Douvrin-Cambrin. Faute d'une salle correcte, le club arrêta ses activités dans les années 1960, mais son président avait pris le soin de mettre de côté les 20 éléments en paille du tatami, non sans une arrière pensée.
Le premier gymnase de le rue Gabriel Péri a la Bassée, a été construit en 1970. C'était la première salle de sports de la ville. Tout de suite, Eugène DHENNOEULIN et Norbert DARRAS avaient posé leurs jalons, afin de disposer d'un créneau horaire dans ce tout nouveau bâtiment. Pour relancer le club, il ne leur manquait plus qu'un professeur, mais ce n'était pas si facile à trouver.
Le président DHENNOEULIN tenait une boucherie à La Bassée, alors que son épouse s'occupait d'une librairie à Annappes. Evidemment, ils connaissaient de réputation le JUDO-CLUB du CENTRE SOCIAL d'ANNAPPES. Et ainsi, Eugène DHENNOEULIN rencontra Roger LEIGNEL, professeur du JCCSA ANNAPPES, pour lui faire part de son projet, et pour lui demander son aide. Celui-ci proposa les services de l'un de ses adjoints, Gérard GUILBAUT. Il s'engage à l'épauler, en attendant qu'il soit diplômé. Gérard GUILBAUT habitait Marcq-en-Baroeul, mais il avait l'avantage de posséder un moyen de locomotion et de pouvoir se rendre facilement deux fois par semaine à La Bassée. Il avait commencé le Judo à l'ASLIE LILLE, l'autre club de Roger LEIGNEL, à l'âge de 14 ans ½. Il avait obtenu la ceinture noire 1er Dan en 1969, ainsi que quelques résultats au niveau départemental et régional. Il lui arrivait fréquemment de remplacer son professeur, lorsque celui-ci ne pouvait pas assurer ses cours. Puis, il s'était vu confier une section de jeunes a Annappes. A 19 ans, il donnait son premier cours de Judo a La Bassée. Gérard est encore très jeune et sans grande expérience. Sur les photos de l'époque, ne cherchez pas un chauve, car Il avait encore une chevelure abondante à l'époque.
Un peu avant ce premier cours, en mai 1971, une belle démonstration avait été organisée au gymnase par Roger LEIGNEL, en compagnie des copains de l'ASLIE. Cette démonstration servait d'inauguration, et elle remporta un vif succès. Le premier cours se déroulait le 3 juillet 1971, sous la direction de Roger LEIGNEL, Patrick MARS, et Gérard GUILBAUT. Des 8 élèves présents à ce premier cours, l'un d'entre-deux, Philippe BERNARD, deviendra la 2ème ceinture noire de l'ACAMA.
Le Judo-Club Basséen démarre avec peu d'effectifs en juillet , mais il atteint fin 1971, la cinquantaine de licenciés. Le premier souci des dirigeants du club, sera donc d'agrandir le tatami. Fin 1971, le jeune club compte dans ses rangs, ses premières ceintures jaunes, et quelques plus gradés venus de l'extérieur.


Roger LEIGNEL surveille la démonstration pour la réouverture du club Basséen en mai 1971.


Les copains de Gérard participent à cette démonstration inaug