Accueil Historique 1972/1973

1972/1973


1972

Le premier tournoi de Judo du club Basséen, prend le nom de tournoi de Noël. Il est organisé au gymnase rue Gabriel Péri, le 6 janvier 1972. Une épreuve individuelle réservée aux basséens, voit les victoires de Christian DELATTRE (future première ceinture noire de l'ACAMA), de Pascal MONS, d'Anne DELOS, de Thierry CAPON, et du jeune PETILLON. Une épreuve regroupant six équipes, voit nos judokas Basséens prendre une belle troisième place derrière Annequin qui bat l'Aslie Lille.
En mai 1972, Gérard GUILBAUT, l'entraîneur du club obtient son diplôme d'animateur de Judo, qui lui permet de continuer son activité d'enseignement.
Le 4 juin 1972, un deuxième tournoi de judo est organisé à l'occasion du premier anniversaire du club. En levée de rideau, Gérard SEGUIN exécute avec son club de Lomme, une belle démonstration avec des jeunes judokas handicapés. Ensuite, 12 équipes s'opposent, provenant des clubs de Roubaix, Beuvry, Bruay, Hulluch, Aslie Lille, Mazingarbe, Annappes, et La Bassée. Nos judokas accomplissent l'exploit de se classer deuxième derrière Annappes, malgré leur manque d'expérience.
En septembre 1972, le club compte déjà 110 adhérents, et il ne cesse de se développer. En novembre 1972, Roger LEIGNEL décide d'ouvrir une section de KARATE à la Bassée, sous la direction de Jean-Louis LELONG, et en décembre 1972, cette nouvelle section est inaugurée, à l'occasion du deuxième tournoi de Noël du club. Ce deuxième tournoi comprend d'ailleurs une rencontre de Karaté, en plus évidemment des coupes individuelles de judo, qui voient les victoires de LIBERT Pascal, DELATTRE Antoine, DESMARETZ Michel, LEFERME Jean-Louis, et BONATI Dominique.
Faute de disponibilité de la salle, les cours de Judo et de Karaté se déroulent en même temps. Cette nouvelle section de Karaté ne tiendra pas bien longtemps. Jean-Louis


LELONG abandonne vite car il trouve La Bassée trop loin de Lille. GAUTHIER, son remplaçant, abandonne vite aussi. Gérard GUILBAUT, pour ne pas laisser tomber la section, reprend les cours et donne donc en même temps, son cours de Judo, et son cours de Karaté. A ce rythme, la section ne tiendra que quelques années. Assez longtemps toutefois, pour que Dany DUCROCQ (futur président du club) s'y inscrive et obtienne même le plus haut grade de cette section avec une ceinture marron de Karaté Shotokan, et un 1er Dan de Karaté Taï-Jitsu (self-défense du Karaté).

 

1973

C'est une année de réussite pour le Judo-club BASSEEN, et son professeur Gérard GUILBAUT. Celui-ci obtient le diplôme d'état de moniteur, qui lui permet de voler de ses propres ailes.
Les premiers résultats en championnats officiels sont obtenus, avec tout d'abord Charles FLORENT, qui est le premier a inscrire son nom sur le palmarès officiel de l'ACAMA, avec un titre de champion départemental des jeunes cadets. Il est suivi par Jean-Louis LEFERME qui décroche un titre de vice-champion départemental des ceintures de couleurs. Enfin, notre équipe cadets se classe quatrième du championnat régional, et passe tout prés de la sélection au championnat de France par équipes.

Le premier écusson du club


Cette équipe était composée de PARENT Jacques, LECOMPTE Daniel, DELATTRE Christian, LOUVIAUX Philippe, et FLORENT Charles. La Bassée bat QUAROUBLE, s'incline devant ROUVROY, se repêche de justesse face à l'ASLIE LILLE, puis perd la troisième place face à VIEUX-CONDE.
En juin, c'est le deuxième anniversaire du Judo-club Basséen, et un tournoi est organisé à cette occasion. Chez les plumes, c'est BAILLEUL Thierry qui l'emporte. En poussins, un jeune impressionne le public en gagnant tous ses combats par ippon, ce n'est autre que LIBERT Pascal. Les minimes sont dominés par LALLEAU Gérard, et les juniors par DELATTRE Christian. C'est LEFERME Jean-Louis qui emporte les seniors, et Thérèse COURDAIN qui gagne chez les filles. La coupe de Karaté est remportée par un judoka d'ANNAPPES, mais LANGLOIS de La Bassée est troisième. Pour terminer, trois équipes de La Bassée sont opposées à l'ASLIE LILLE, et c'est l'équipe A de La Bassée qui l'emporte. Un très beau tournoi qui remporte un vif succès et permet au club de clôturer la saison.
Après la trêve d'été, le club se voit confier par la ligue Flandres-Artois de Karaté, l'organisation des championnats officiels départementaux de Karaté. Il faut dire que le président de cette ligue à l'époque, n'est autre que Roger LEIGNEL. Jean MATHE, président du comité départemental de Judo du Pas-de-Calais, honore le club de sa présence. Il faut préciser qu'à cette période, le Karaté est rattaché à la Fédération Française de Judo, et donc le monde du Judo s'intéresse encore au Karaté.
Enfin, au mois de décembre, le 3ème tournoi de Noël se déroule au gymnase, avec des rencontres individuelles réservées aux Basséens. On remarquera un certain Dany DUCROCQ qui se classera deuxième de la coupe de Karaté.